8/10/2018

La comète 21P entre la nébuleuse de la Rosette et la nébuleuse du Cône

Des petits morceaux de cette comète gris verdâtre devraient traverser l'atmosphère terrestre ce soir. Plus précisément, des débris du noyau en érosion de la comète 21P / Giacobini-Zinner, sur la photo, qui provoquent la pluie annuelle des météores des Draconides, qui culmine ce soir. Les météores des Draconides sont faciles à observer cette année, car ils vont probablement atteindre leur maximum peu de temps après le coucher du soleil, la lumière de la Lune étant presque absente. Néanmoins, il faudra peut-être faire preuve de patience, car le passage de 21P, le mois dernier près de l'orbite terrestre, ne devrait pas augmenter le taux de météores des Draconides de plus de quelques météores par heure cette année. Encore une fois, les taux de météores sont notoirement difficiles à prévoir et les Draconides ont été assez impressionnants en 1933, 1946 et 2011. Présentée ici, la comète 21P a gracieusement pris la pose entre la nébuleuse de la Rosette (en haut à gauche) et celle du Cône (en bas à droite). C'était il y a deux semaines avant de se rediriger près de l'orbite de Jupiter, pour revenir de nouveau dans environ six ans et demi.

Crédit image & copyright

Continuez d'explorer l'Univers

en parcourant les dernières APOD ajoutées à la collection

PARCOURIR LA COLLECTION d'apod
Amour lunaire
3/11/2018
Bénou en 3D
13/12/2018