06
/
09/2018

Le long du Voile Occidental

D'apparence délicate, ces filaments de gaz incandescents sont drapés dans le ciel de la planète Terre, en direction de la constellation du Cygne. Ils forment la partie ouest de la nébuleuse du Voile. La nébuleuse du Voile, elle, est un grand vestige de supernova, un nuage en expansion né de l'explosion mortelle d'une étoile massive.

La lumière d'origine de l'explosion de la supernova a probablement atteint la Terre il y a plus de 5 000 ans. Expulsée lors de cet événement cataclysmique, l'onde de choc interstellaire traverse l'espace en balayant, et en excitant, la matière interstellaire environnante. Les filaments incandescents ressemblent davantage à de longues ondulations, vues de profil, remarquablement bien séparées en hydrogène atomique (rouge), et en oxygène (bleu-vert).

Aussi connue sous le nom de Dentelles du Cygne, la nébuleuse du Voile s'étend, maintenant, sur près de 3 degrés, soit environ 6 fois le diamètre de la pleine lune. Bien que cela se traduise par plus de 70 années-lumière, à une distance estimée à 1 500 années-lumière, cette mosaïque télescopique de la partie ouest couvre environ la moitié de cette distance. Les parties plus brillantes du Voile Occidental sont reconnues comme des nébuleuses indépendantes, comprenant la nébuleuse du Balai de Sorcière (NGC 6960), au sommet de cette vue, et le Triangle de Pickering (NGC 6979), en bas, à gauche.

Crédit image & copyright

Data - Steve Milne & Barry Wilson, Processing -Steve Milne

Continuez d'explorer l'Univers

en parcourant les dernières APOD ajoutées à la collection

PARCOURIR LA COLLECTION d'apod
Centaurus A
12/7/2018
Voir Titan
18/8/2018
M20 et M21
24/8/2018
Mars de près
31/8/2018
Lunaisons
12/9/2018
Danse solaire
10/10/2018