25/11/2018

Phobos : Lune condamnée de Mars

Cette Lune est condamnée. Mars, la planète rouge nommée en l'honneur du dieu romain de la guerre, possède deux minuscules Lunes, Phobos et Deimos, dont les noms sont dérivés du grec pour « peur » et « panique ». L'origine des Lunes martiennes est inconnue, cependant, l'hypothèse la plus probable serait qu'il s'agit d'astéroïdes capturés. La plus grande Lune, à 25 kilomètres de diamètre, est Phobos, et apparaît effectivement comme un objet ressemblant à un astéroïde avec des cratères, dans cette mosaïque d'images aux couleurs vives prise par le robot du programme Viking 1 en 1978. Une analyse récente des rainures observées sur Phobos indiquent qu’elles pourraient provenir de rochers qui s’éloignent de l’impact géant qui a créé le cratère en haut à gauche : le cratère de Stickney. Phobos est en orbite si proche de Mars - environ 5 800 kilomètres au-dessus de la surface, comparée à 400 000 kilomètres pour notre Lune - que les forces de marée gravitationnelles l'entraînent vers le bas. Phobos est destinée à se briser en orbite, puis s'écraser sur la surface de Mars, dans environ 50 millions d’années. Bien avant cela – en l'occurrence, demain, si tout se passe comme prévu – le robot InSight de la NASA atterrira sur Mars et commencera à enquêter sur sa structure interne.


Crédit image

Viking Project, JPL, NASA; Mosaic Processing: Edwin V. Bell II (NSSDC/Raytheon ITSS)

Continuez d'explorer l'Univers

en parcourant les dernières APOD ajoutées à la collection

PARCOURIR LA COLLECTION d'apod
Amour lunaire
3/11/2018
Danse solaire
10/10/2018
Lunaisons
12/9/2018